Shopping : Mode Artisanale & Responsable #1

Bonjour !

Parce que je ne consomme pas que du très très vieux, et que moi aussi j’ai des coups de coeur, des besoins et des envies, j’achète aussi des pièces « actuelles » mais toujours dans un soucis de réflexion et dans un besoin de mieux comprendre ce que je consomme (où? comment? qui? pourquoi? bref) j’essaye d’acheter de manière « consciente » à savoir acheter du seconde main dès que possible et tenter de me renseigner sur la création, provenance, etc des produits neufs.

On peut certes y voir une mode, personnellement j’y vois une prise de conscience, se rendre compte que nous avons encore (dans certains cas) la possibilité de faire des choix. De plus consommer de manière « raisonnée » et « consciente » peut de différentes manières permettre de réaliser des économies. Ce qui va la plupart du temps

IMG_7692nous intéresser (ne nous mentons pas), c’est le prix, ce que nous allons devoir débourser pour obtenir le produit convoité, et c’est tout à fait normal. Selon notre porte-monnaie nous pouvons relativiser certaines dépenses. Nous avons aussi la possibilité d’acheter moins mais mieux, et par conséquent gagner en qualité et en durabilité !

Ces derniers mois j’ai fait pas mal de tri dans mon dressing et c’est vrai que j’avais envie de nouveauté, mon « nouveau style » se dessinant au fur et à mesure du temps de nouvelles envies ont émergés et de ce fait petit à petit de nouvelles pièces sont arrivées dans mon vestiaire.

Aujourd’hui mon dressing se partage une armoire où le vintage cohabite avec du seconde main divers, des vêtements fait mains dans mon atelier, des vêtements donnés ou échangés ainsi que des pièces que j’ai choisit pour leurs valeurs « éthiques et responsables » ainsi que des vêtements et accessoires réalisés par des artisans.

shopping mode 1 - copie
Shopping : Mode artisanale & résponsable
  1. Sabots en cuir de vachette et semelle de bois par l’artisan sabotier français : Levacher Sabotier maison fondée en 1938 – Prix : 39,90 €
  2. Pantoufles-sabots à semelle de bois par l’atelier : Le Sabot Forezien artisan sabotier français – Prix : 59 €
  3. Marinière manches longues en coton rayée bleu et blanc – seconde main achetée à prix doux sur eBay
  4. Gilet long en coton, viscose et cashmere en mailles marron ajourées – seconde main achetée sur eBay
  5. Collants éthiques en bambou et fibres recyclées de la marque anglaise « Thought » achetés en promotion à 9£ au lieu de 18£
  6. Marinière manches courtes en polyester rayée jaune et blanc – sauvée de l’incinération pour « défaut » (un coup de stylo bic bleu) – 5€ au lieu de 17€
  7. Grande écharpe/châle en étamine de laine et viscose – seconde main achetée sur eBay à petit prix
  8. Ceinture en cuir et boucle laiton réalisée par mon artisan favoris qui n’est autre que mon Amoureux couturier-tailleur
  9. Bague en argent, résine et végétaux réalisée par la créatrice Chlorophyll Jewelry achetée au prix de 18€ sur sa boutique Etsy
img_0035
Sabot-pantoufle « Le Sabot Forezein »

Certains trouverons mon coup de coeur étrange… Mais j’adore l’esprit papi de campagne de ce soulier à la fois pantoufle type charentaise et sabot avec sa semelle de bois. Ils sont fourrés et tiennent très chaud ! Idéal pour la saison fraîche, en intérieur ou pour une sortie impromptue dans le jardin, aller chercher le courrier, sortie les déchets…

Les semelles de bois sont de parfaits isolants thermiques comme l’histoire a pu le montrer à plusieurs reprises entre autre au cours de la seconde Guerre Mondiale et de la restriction textile qui en a découlé.

La sabotière qui réalise ces sabots a le soucis de faire perdurer le savoir-faire et la tradition du métier de sabotier. Le tout dans un atelier français 100% artisanal.

img_6042
Sabot : « Levacher Sabotier« 

Achetés il y a plusieurs mois déjà, ces sabots sont réalisés à l’ancienne dans un atelier français situé en Bretagne à 30 kilomètres de Rennes. D’une entreprise de tradition familiale les sabots sont d’une fabrication 100% artisanale.

Dans un premier temps je réalisais mon souhait de porter des sabots de style suédois, de plus j’ai eu la chance de trouver un sabotier français avec un savoir faire ancestral. J’aime l’idée que cet achat puisse profiter à faire perdurer à la fois un savoir-faire mais aussi une entreprise française ! J’ai eu un coup de coeur pour la simplicité de la forme, la hauteur de talon, et le bride pour un meilleur maintien.

Le prix de 39,90€ de ces sabots est vraiment plus que correct, et je sais que je pourrais les garder très longtemps !

Pour ce qui est de la taille, n’hésitez pas à contacter les artisans via le site pour que l’on vous conseille la taille la plus à même de convenir à votre pied. Par exemple je fais un vrai 36 soit un pied de 23 centimètres mais les artisans m’ont conseillé un 35 et c’est vraiment parfait !

( A noter: en théorie pour obtenir sa pointure on mesure son pied en centimètres en on ajoute le nombre 13 – Exemple : 25 centimètres + 13 = 38)

 

Les collants font partis des « consommables » de la mode, impliquant une industrie de production importante. Les substances chimiques permettant les propriétés presque magiques des collants sont pour la plupart très polluantes et très toxiques… Alors vous me direz, il y a plein de chose comme ça on ne peut pas tout contrôler… je ne peux qu’être d’accord, mais malgré tout j’ai la chance de pouvoir choisir et cette marque réunit non seulement des conditions responsables et éthiques mais j’aime aussi les couleurs, les matières et les prix pratiqués sont très corrects.

Les collants Thought sont composés de 70% de viscose dérivée du bambou, 26% de fibres polyester recyclées, 2% d’elastane et 2% de polyamide

(A noter la viscose est une matière artificielle à ne pas confondre avec synthétique ! La famille des fibres artificielle est issue d’une matière naturelle transformée par un procédé chimique comme la célèbre rayonne …)

Les avantages du bambou c’est ses besoins en eau qui est sont bien moins important que ceux de coton, mais aussi ses propriétés thermiques ! En effet le bambou est une matière qui régule la chaleur en fonction de sa propre température corporelle, ce qui en fait un atout pour les mi-saisons ainsi que l’hiver !

 

img_0033
Bijoux faits main – Chlorophyll Jewelry

Côté bijoux, j’avais déjà parlé de la boutique de la créatrice dans un précédent article. Aujourd’hui j’ai sauté le pas et me suis offert une de ces petites merveilles.

Les bijoux sont réalisés entièrement main dans une petite boutique du Sud de la France. Il s’agit de bijoux réalisés avec de la résine qui figent de jolis végétaux soigneusement récoltés et séchés avant d’être montés en bagues, pendentifs, bracelets, boucles d’oreille… les finitions sont au choix or, argent et même or rose…

img_0032
Bague fougère de chez Chlorophyll Jewelry

Pour plus d’informations n’hésitez pas à aller découvrir les enseignes, marques et ateliers … !

 

Chlorophyll Jewellery 

Thought

Le Sabot Forezien 

Levacher Sabotier

eBay

Le prochain article à venir cette semaine sera un article « DIY » … à suivre !

img_0020

Et vous ? Comment se compose votre dressing ?

Avez-vous des boutiques « éthiques et responsables » a partager ?

A propos arlettevilard

Journal d'une modiste parisienne, collectionneuse, chineuse & passionnée

2 réponses

  1. Bonsoir Arlette !
    Vos achats sont astucieux, et de plus adorables. Ils vous correspondent bien.
    Ce sont de beaux cadeaux d’anniversaire que vous vous êtes faits, si je comprends bien ! (visu sur instagram) . Joyeux Anniversaire et ne changez rien !
    Quelle belle éthique votre sensibilité à la recyclerie, ainsi que votre rapprochement à la nature.
    J’avais bien aimé vos articles d’avant les fêtes de Noël sur vos trouvailles d’écureuils !
    Vous nous posez la question sur nos habitudes de consommation, et bien pour ma part, j’habite à Aix les Bains, donc je ne pourrai vous communiquer que très peu d’adresses. Mais, comme vous, j’ai contribué à redonner une seconde vie à beaucoup de mes meubles. J’ai récupéré aussi des vêtements rétro ainsi que mon mari. Il m’arrive de chiner sur internet chez Look vintage-Friperie en ligne à Lyon. Nous fréquentons souvent Emmaus, les Chantiers Valoristes, sans oublier les vides-greniers et brocantes de la ville. J’ai une amie qui tient une Brocante Cocorétro à Aix et qui a quelquefois des vêtements début 20 ème (chemisiers de travail, jupons, longs panty, etc. En ce moment elle a pas mal de dentelles, draps anciens monogrammés, taies d’oreillers, etc. Vous pouvez regarder son site. Elle même s’habille « shabby chic » et fait pas mal de couture.
    Excusez mon trop long bavardage !
    Il faut que je retrouve votre article sur le rangement des armoires, en ce début d’année, vous avez raison, c’est bien de faire le point !
    Au plaisir de vous lire !
    Marie-Christine

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.